Sous-Lieutenant Fournier

(1920-1957)

Georges FOURNIER (1920-1957) , engagé dans les Forces de la France Libre, prit part aux combats de Libye, puis à la campagne de France. Sa conduite admirable lui valut 3 citations et la Médaille Militaire. Démobilisé en 1946, il demandait en 1952 sa réintégration dans l’armée active. Volontaire pour le Corps expéditionnaire d’Extrème-Orient, il participa comme chef de peloton de chars à toutes les grandes opérations dans le Sud Vietnam et au Laos.

Nommé sous-lieutenant en décembre 1956, il était envoyé, sur sa demande, en Algérie. Il entrait aux sections SAS.

Il devait tomber dans une embuscade le 2 Novembre 1957.

Tels sont les termes de la délibération du Conseil municipal du 23 décembre 1970 qui donna le nom de Georges Fournier à la rue qui… Si ce texte s’arrêtait ici, bien peu de nos lecteurs seraient en mesure de situer cette rue. Serait-ce une aide que de dire qu’elle ne possède aucune adresse (même pas celle du grand immeuble dont l’entrée donne sur cette rue)? Le fait qu’elle soit fermée à la circulation donnerait-il une meilleure indication? Est-ce une impasse?...Non! Certains ont peut-être déjà deviné: il s’agit de la voie qui relie le boulevard de l’Yser à la rue Louis et René Moine en passant devant la tour Sarah Bernhardt et le côté du magasin Netto.

Copyright © 2019 L'Echo des Champs - Tous droits réservés
Réalisation: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.